Antwort der deutschen Regierung – Réponse du gouvernement allemand

Antwort von Michael Roth, Staatsminister für Europa

Reponse Michael Roth

Traduction francaise :

Note: La traduction n’engage pas l’expéditeur du courrier. Traduction sous toutes réserves.

10 Décembre 2014

Madame,
et Monsieur,

Je vous remercie pour la lettre commune du 26 octobre 2014 dans laquelle vous faites part de votre regret de la suppression de la liaison Paris-Berlin avec le City Night Line (CNL).

La suppression des lignes existantes est sous la seule responsabilité de la Deutsche Bahn AG depuis la réforme du train et est soumise aux décisions de l’entreprise. La possibilité d’une influence politique sur les décisions des entreprises privées n’est pas prévue pour de bonnes raisons. D’après les informations du Ministère des Affaires Étrangères (dt. Auswärtiges Amt), la décision a été prise après une évaluation approfondie des avantages et inconvénients. En général, la Deutsche Bahn avec son partenaire français SNCF essaie de mettre en place une offre attractive et performante sur les rails entre l’Allemagne et la France. C’est une offre qui correspond à la intensité des contacts économiques, culturels et entre les personnes.

Cordialement,

Michael Roth

Laisser un commentaire